Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 09:35

20264212.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Rarement on aura attendu si fébrilement une nouvelle aventure de l'agent secret adepte du cocktail vodka martini "Au shaker, pas à la cuillère". Après la ringardisation par la relève "Jason Bourne", puis son retour inespéré en 2006 avec un "Casion Royale" de grande classe, la saga flanchait sur un "Quantum of solace" passable et inutile, la grève des scénaristes ayant frappé de plein fouet la production. La mise en chantier de ce 23ème opus n'a pas été de tout repos non plus; les soucis financier de la maison mère MGM ont bien failli clore à jamais une saga qu'on croyait éternelle. Et pourtant, grâce notament à Craig qui a su porter sur ses épaules la production, le film a réussit à passer les obstacles et s'offre en plus une dream team cinématographiques à tous les étages ; Sam Mendes "American Beauty" à la réalisation, Thomas Newman "Les évadés" à la musique, Roger Deakins le chep op' des Coen à la photo (pour ne citer qu'eux) tous venus sublimer le jeu d'un Daniel Craig au sommet de sa carrière (après être passé chez Fincher) et d'un Javier Bardem en méchant glaçant. On y croit. Surtout après la grosse déconvenue du concurrent "Jason Bourne" après un dernier volet honteux, il est l'heure pour James de montrer qui est le patron.

 

26 octobre, sortie internationale, première séance. Il est 10h30 et j'ai encore les traces d'oreiller sur la joue et le gôut du dentifrice dans la bouche.

 

Le film nous offre comme d'habitude une séquence d'intro époustouflante. Ici tous les codes de 007 sont respectés dans une course-poursuite qui lorgne plus du côté des classiques de la saga que de "Jason Bourne" dont "Quantum of Solace" avait peiné à recopier le style (caméra épaule etc...). Gros hommage aux opus précédent donc, qui se conclut pourtant par la disparition du héros (ceci n'est au passage nullement un spoil, tout est dit dans la BA et représente la base même du film). Car oui le film tente autant que possible de réinventer le héros. Le faire renaître. Mais pour cela il ne fait pas comme pour "Casino Royale" qui partait sur des bases rénovées surtout dans la forme. Ici le film s'efforce à déconstruire son héros et son entourage pour mieux le rebatîr. Exit donc toute allusion au complot Quantum devenu fumeux et peu fertile. Intrigue nouvelle, quête d'identité et combat quasi fratricide cohabitent ici dans un mélange homogène et rythmé. Car, comme tout film de la saga, ce "Skyfall" nous offre des séquences impressionnantes et hors normes ; mais ce qui marque ici c'est cette volonté d'ancrer notre nouveau 007 dans un style plus "réel" (tant qui peut l'être) et plus âpre, surtout dans une partie finale qui détone avec tout ce qu'on a pu voir aux longs des 22 précédents ; pas de gadgets, une mise sous tension progressive avec une construction digne des meilleurs Survival. Cette séquence n'est pas sans rappeler "La mémoire dans la peau", effet appuyé par l'introduction de Albert Finney acteur transfuge de la jeune saga. Le film utilise alors des métaphores fortes ; au sens propre (avec la destruction de codes légendaires) comme au figuré c'est un retour aux sources pour dynamiter un personnage qu'on croyait figé.

 

Hommage à la légende et révolution de la saga. Quoi de mieux pour fêter le 50ème anniversaire du héros au flegme légendaire?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Tchaz 20/11/2012 21:08

Je l'ai vu (très en retard) mais je ne regrette rien !
De la grosse action comme on aime avec une véritable histoire et pas qu'axé sur James. On s'attache beaucoup au passé de M (hé on connait le prénom à la morue hé hé hé), même si l'espion n'est plus
vraiment un agent furtif, mais on aime quand même.
Je regretterai quand un petit gadget juste pour la rigolade puisque le film est bourré de clin d'oeil a 007.
Tout de suite après je me suis pris le combo blue ray des précédents juste pour la nostalgie :p et ce skyfall est un "must to have" (ouais en anglais !).

RadEd7020 27/10/2012 11:29

Je vais une fois de plus modérer ton propos Guillaume. Mais pour une fois j'ai bien aimé le film. J'oscille un peu entre vos deux visions du film à toi et à "Ted". Certes le film est une grande
réussite après le pire opus de la sage qu'était "Quantum...", mais je m'y suis presque ennuyé. Le coeur de l'intrigue mets trop de temps à s'installer et on passe trop de temps sur certaines
séquences (assassinat du tueur à gages avec intro de la JB girl, remise de la valise de fric ensuite, ...). Cela alourdi le rythme contrairement à ce que tu penses. Le nom du réalisateur n'est
certainement pas étranger à cela puisque je m'était fermement ennuyé à l'époque sur "american beauty" et du coup je n'avais pas été voir "les sentiers de la perdition" qui marquaient déjà la
rencontre de Craig et de Mendes. Cela dit la photo de Deakins est (comme d'habitude) magnifique et les scènes d'action (un peu trop découpées à mon goût mais tout à fait lisibles) sont prenantes.
Enfin comme "Ted" je trouve que au niveau émotionnel, la sauce ne prend pas. C'est dommage car il y avait là un gros potentiel à mon sens. Au final donc, une bonne suite à "Casino royale" qui reste
pour moi le sommet de la saga...

Etienne 27/10/2012 00:49

J'en sors déçu. J'en attendais tellement. J'ai eu la sensation qu'avec ce james bond, ils savaient pas sur quel pied danser. Un style réaliste mais un hommage perpétuel aux anciens films. Le
mélange prend mal je trouve. L'ensemble est planplan, l'histoire ennuyante (elle tarde à se mettre en place et finalement, son potentiel est pas exploitée). Reste un méchant cool (encore que son
entrée en scéne avec le traditionnel monologue d'un quart d'heure sur les rats était raté), et effectivement une déconstruction des personnages amusante.

Après j'ai trouvé les plans magnifiques, c'est ce qui m'a tenu éveillé, mais ch'ai pas... Le film m'a pas fait rêver... J'ai pas eu de frissons, pourtant, la fin aurait du en filer, merde...!
Casino Royale restera largement au dessus pour moi pour la fournée Daniel Craig. Putain, Sam Mendès pourtant, merde !

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche