Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 20:09
La tour 2 contrôle infernale ***

Le retour du duo de laveurs de carreaux le plus infernal. Le premier LA TOUR MONTPARNASSE INFERNAL fût le film comique culte des années 2000 pour beaucoup, digne successeur de LA CITÉ DE LA PEUR dans son délire potache et régressif. Oui mais les années passent, et les humoristes cultes de cette période ont eu parfois du mal à prouver leur longévité dans leurs retours récents (je n'ai pas aimé le nouveau PAMELA ROSE par exemple, je ne parle pas des 3 FRÈRES LE RETOUR). En plus, il faut dire que l'humour de Eric & Ramzy a toujours divisé, que ce soit dans leur spectacle (à l'humour parfois pipi/caca) que dans leurs choix de films (les collaborations d'Eric chez Dupieux, leur premier film solo SEUL TWO, que perso j'adore). Bref, on ne sait pas à quoi attendre de leur dernier délire, surtout après une BA trop décalée et hors contexte pour percevoir le ton du film.

 

Rassurez-vous. Comme toujours leur humour est clivant, et divisera. Et finalement c'est la première bonne nouvelle.

 

Ce 2ème épisode marque un tournant dans le ton, marqué par le fait que c’est Éric qui reprend la réal (exit Charles Nemes, le réal du premier, qui réalisait H à l’époque) ; à l'humour qu'on leur connait, le duo ajoute une grosse, grosse couche d'absurde. Ne cherchez aucune espèce de cohérence, vous avez le film le plus barré et WTF que le ciné français ait livré depuis ces dernières années. Pour marquer leur différence, le duo transpose cette suite en forme de préquel dans les années 70 ; après avoir « plagié » DIE HARD 1 avec l'attaque d'une tour, ils utilisent la prise d’otage d’un aéroport comme dans DIE HARD 2 . Pour raccorder le tout ils ne s’embarrassent pas, livrant des indices ou des dialogues d’une lourdeur délicieuse.

La tour 2 contrôle infernale ***

Alors ça plaira, ou pas. "Ou pas" surtout d'ailleurs, au vu de l'accueil du public. Mais moi perso, j'adhère à 200%. Parce que, contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'absurde est une discipline rigoureuse et difficile. Tout se joue à une question de rythme, de silence, de running gag plus ou moins voyant, d’un plan qui dure (trop), d’un plan qui zoome (trop)… Bref c’est une mécanique très difficile, et parfois le faux pas n’est pas loin (il y en a aussi qu’on soit d’accord). Mais le tout, ajouté aux délires régressifs du duo, génère un cocktail WTF de premier choix où les morts reviennent à la vie sans raison, où les rebondissements sont sur-écrits etc.

Absurde, WTF, con, régressif, potache et vulgaire. 1h30 de rire ça n’a pas de prix. Mais certaines personnes vont avoir du mal à digérer, et ces mêmes arguments pourront aussi être utilisés contre le film.

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche