Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 09:51

20184118.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgQu'on soit d'accord ; sur un plan purement commercial, aligné un casting de stars comme le propose "Les seigneurs" est une idée certes onéreuse mais forcément hyper aguichante et synonyme à coup sûr de gros succès en salle et à la revente TV. Mais (à l'image du football justement) ce n'est pas en alignant une somme d'individualités qu'on obtient une équipe performante. Souvent le cinéma l'a prouvé avec des comédies au casting attirant mais cachant la misère (qui a dit "Camping" ou "3 zéros" ?). Pour bien faire, le cinéma français l'oublie trop souvent, il faut un bon coach au poste de réalisateur ; voilà donc "Les seigneurs" une comédie qu'on croirait issu de la filmo d'Ontoniente mais qui à la surprise générale nous est servie par... Olivier "La môme" Dahan qui s'essaye pour la première fois à la comédie populaire. c'est donc perplexe qu'on tente la virée en salle...

 

Dès l'intro, ce qui frappe directement c'est cette nette ambition de faire du cinéma, du vrai. Exit les plans fixes sans inspiration à la Ontoniente, ici il y a une constante recherche dans le cadre, la lumière. Jamais tape à l'oeil le film recèle pourtant de quelques sacrées bonne idées de mises en scènes et ne choisit que rarement la facilité avec un choix délibéré d'ancrer le film dans un réalisme certain. Une comédie cadrée à l'épaule ça se fait rare ! Même la réalisation des matchs de football (sport anti-cinématographique au possible) est soignée et dynamique, faisant même croire au talent de certains acteurs qui n'avaient jusque là pas touché une balle de leur vie. Mais le problème de tout ça vient justement du fait que sa réalisation en dehors des codes classiques de la comédie est souvent mise à mal par le montage qui est lui ultra convenu et qui n'a pour seul but que de faire tenir le film dans les 1h30 imposé au genre. La rythmique se fait donc au "blagomètre" pour obtenir un rire toutes les minutes mais ne laisse que trop rarement le film prendre son temps comme le suggère pourtant la construction des plans ; on coupe les silences, les scènes s'enchaînent à un rythme (trop) soutenu... Et tout ça se fait hélas au dépend des personnages et de l'émotion. Le film ne décollera alors jamais de son statut de simple comédie.

 

Heureusement de ce côté le film assure plutôt bien ; les personnage ayant été véritablement écrits et bien caractérisés, chaque acteur joue dans un registre défini et ne vient jamais empiéter sur le terrain d'un autre, évitant ainsi habillement le concours de coqs qu'aurait pu donner un tel concours d'acteurs habitués à la tête d'affiche. Alors on a souvent droit du coup à quelques clichés (sur les footballeurs et la Bretagne) mais c'est souvent drôle et bien écrit, avec des acteurs en très grande forme, Gad Elmaleh et Ramzy en tête.  Dommage que l'emballage narratif soit un peu faiblard (malgré quelques bonnes surprises), que l'aspect social soit assez surfait et que la fin soit si peu convaincante du fait de la faiblesse des enjeux humains.

 

Un film plaisant et qui fait le job mais sans le potentiel culte qu'il aurait pu atteindre avec une meilleure cohérence de forme.

 

Un film pas marquant mais qui atteint aisément son but ; faire rire et passer un bon moment.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche