Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 15:00

20182266.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg5 ans d'attente. 5 ans que "Bourne Ultimatum" est venu clore une saga qui a su révolutionner le cinéma d'action moderne et influencer les blockbusters récents jusqu'au "concurrent" James Bond. La saga, depuis l'arrivée de Greengrass aux commandes dès le 2nd opus, montait crescendo jusqu'à un final quasi parfait, haletant, un monument du genre. La trilogie se concluait parfaitement faisant la boucle avec le début même du récit, et on ne pensait légitimement plus voir revenir notre héros amnésique, surtout après le retrait de Damon et Greengrass de tout projet le concernant.

 

C'est dire que ce nouveau volet intriguait, voire inquiétait. Mais c'est quand même le scénariste de la saga qui reprend la réalisation, après un (selon moi) moyen "Micheal Clayton" et un (selon moi) réussi "Duplicity", doublé d'un casting premier choix à l'image (Renner/Weisz/Norton). Allez on y croit.

Tout d'abord le film n'est pas une suite. Ce n'est pas un prequel non plus. Du fait de l'abandon de la saga de la part de Damon, Gilroy a dû broder et nous sort une sorte de spin-off se passant en parallèle des événements du dernier Bourne. Voilà pour le prétexte qui permet d'apposer le nom "Jason Bourne" sur l'affiche et de s'attirer les fans et une certaine légitimité, alors que très peu d'éléments (et quasiment aucun protagoniste) nous ramène à la saga mère. En somme le film aurait pu s'appeler n'importe comment. Cela et d'autant plus vrai que jamais le film ne respecte l'identité de la trilogie. D'abord par son contenu, peu dense, mal rythmé et aux enjeux presque inexistants ; jamais le film n'accroche la moindre tension (hormis peut-être la scène de la maison vide) et les 2h14 du film ne sont remplis que de vagues gesticulations vaines tant la trame est légère et téléphonée. Le film est tellement statique qu'il lui faut un prétexte scénaristique bidon pour que nos héros soit obligés de traverser la planète pour aller aux Philippines. Bah oui on est dans un film d'espionnage donc il faut un brin de dépaysement.

 

De plus, on n'y apprend strictement rien de nouveau sur les complots et le film n'use hélas jamais d'ellipse pour dynamiser son maigre contenu ; le film s'attarde sur des détails inintéressant comme comment retracer le parcours des 2 fugitifs (on a le droit à toutes les caméras de surveillance etc). On se dit alors que le film veut s'ancrer dans un certain réalisme. Soit. Sauf que dans la scène d'après voilà notre héros en train de faire un glissé sur une rampe avec une moto, complètement farfelu et innaproprié... Là où la trilogie avait justement inscrit son film dans un "réalisme" efficace, ici le film abuse de lenteurs puis de n'importe quoi dans les scènes de pure action. Malgré la qualité du casting les personnages ennuient et ne provoque aucune empathie réelle, du coup toute émotion est chassée, et le film apparaît dénué d'âme.

 

Que dire de la mise en image, surtout celle des scènes d'actions? Gilroy essayant de singer la maestria de Greengrass dans l'art de la caméra portée, cela donne des scènes brouillonnes, à l'action souvent illisible tant la gestion de l'espace est catastrophique. De l'action il n'y en a que très peu, mais en plus ces scènes déçoivent, jusqu'à un final complètement raté qui fera plus rire qu'autre chose (contre soit disant le meilleur agent de la planète... bah merde!). De la part d'un film se prétendant "l'héritier" de la saga Bourne ça fait mal sachant que cette dernière a toujours su servir son public en révolutionnant le genre voilà quelques années et en créant de véritables bijous d'acion, de course poursuite etc. Damon et Greengrass doivent bien se marrer en voyant le désastre infligé à leur saga.

 

Un "Jason Bourne" sans "Jason Bourne" sorte de spin-off sans âme. Définitivement il n'a ni la classe ni l'aura pour oser se prétendre de la saga originale.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche