Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 11:56

19732066.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110505_115633.jpgLes « prequels » / « commencement », un genre purement commercial pour presser le citron de saga en bout de souffle sans trop en avoir l’air. Malgré tout ça a souvent redonné un coup de jeune à des sagas vieillissantes, le « Batman Begins » ayant prouvé qu’un prequel pouvait être même meilleur que ses prédécesseurs. Seulement la saga X-Men était déjà passé par la case « Prequel » avec le calamiteux « X-men Origins : Wolverine » si mauvais qu’il a assassiné la saga. C’est dire que ce volet avait du fil à retordre pour récupérer ses adeptes qui depuis le départ de Brian Singer à la réalisation des 2 premiers volets, avait boudé (assez injustement) le 3 et (au combien justement) le « Wolverine ».


Et c’est réussi.

 

 

Le film se concentre plus sur les personnages, leurs évolutions, leurs psychologies que sur l’action, ce qui peut comme ça paraître frustrant mais qui au contraire renforce le film et la saga toute entière. Alors oui les scènes d’action sont bien là et efficaces, le montage est serré (Matthew Vaughn est issu de l’école Guy Ritchie)…

 

Bref ça déménage comme il faut (moins que le 2 & 3 cependant pour les adeptes d’action pure), mais le cœur du film se base vraiment sur des personnages bien écrits, jamais artificiels, et dont les questionnements sont profonds (l’utilisation de la violence, la vengeance, l’inné…) et souvent pertinents. Là où la trilogie initiale était une parabole sur l’acceptation des différences, sur les changements inhérents à l’adolescence etc… ici le récit se repose sur le combat déchirant entre 2 deux amis/ennemis qui sont au final pas si différents.

 

 

Alors que le film de super-héros est un genre bien souvent manichéen, on voit que récemment ce sont ces mêmes films qui prennent à contre pieds ce principe, se questionnant réellement sur la frontière (floue) entre le bien et le mal ; et tout comme « Dark knight », ce « X-men : commencement » est un modèle à ce niveau.


Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche