Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 20:30

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/03/24/14/35/575642.jpg

La saga "X-men", après un passage à vide suite (notamment) au spin-off foireux "X-Men origines: Wolverine", a su retrouver toute sa dimension en 2011 grâce au prequel "First class" où Matthew Vaughn avait su prouver que la saga n'avait pas dit son dernier mot face au mastodonte "Avengers". 3 ans plus tard, ce "Days of futur past" promet de faire le pont entre ce prequel et la saga originale. Et quoi de mieux pour ça que de choisir le réal original (et producteur de la saga) Bryan Singer pour reprendre les rênes de la franchise?

 

Alors suite ou reboot? Un peu des 2 en fait...

 

Assez surprenant, le film commence dans un futur proche apocalyptique où la chasse aux mutants a créé un conflit mondial et met à mal la bande du professeur Xavier. La seule solution? Retourner dans le passé pour modifier leur présent et tenter d'annuler ce conflit. Alors oui ok, on pense forcément à "T:2" tant le pitch de base est similaire, mais avouons que l'idée est assez ingénieuse pour faire cohabiter dans un même film la bande "du passé" de "First Class" et celle "du présent" de la saga originale. Et au passage livrer l'un des castings les plus fous qui fait passer "Avengers" au rang de film d'amateurs ; Fassbender, Lawrence, McAvoy, Page (soit les acteurs les plus en vu du moment) et Jackman, Berry, Stewart, McKellen, les "anciens" de la saga. En plus le film ne s'arrête pas à ce simple pitch mais livre un scénario malin qui, une fois passé les quelques justifications un peu bavardes (qui amène au choix de Wolverine pour voyager dans le passé), donne au film des  possibilités folles. On pense aussi à "Inception" (Ellen Page y joue un rôle similaire), "Retour vers le futur", mais finalement le film s'affranchit vite de ses modèles pour utiliser pleinement le concept du voyage dans le temps. En résulte un film complet, drôle quand il faut et malin dans sa trame qui arrive à livrer un blockbuster accessible à tous (même aux novices) et un épisode de la saga qui ravira les fans. On en oublie alors les (quelques) incohérences et facilités inhérentes au genre du fait de la complexité du retour dans le passé. Le film est ponctué par de sublimes scènes d’action entre passé et futur, dont un passage au ralenti (si vous l’avez vu vous savez celui dont je parle) qui laissera bouche-bée…

 

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/02/20/13/25/424837.jpg

Le final, sans spoiler, créera le débat tant il fout le bordel dans la saga, mais réussit lui aussi à faire le grand écart entre reboot (trop à la mode hélas) et simple suite. En sortant de la salle on est pas bien sûr de savoir si on vient de voir la fin d’une saga ou le début d’une nouvelle. Vraiment troublant mais terriblement malin.

 

Un blockbuster complet, malin, qui concilie les fans et le grand public dans un grand spectacle constant. Il conclue (ou fait renaître) une saga trop souvent ecclipsée par les concurrents "Avengers", et s'avère être sûrement le meilleur film de celle-ci. On sent que Bryan Singer, content de reprendre "sa" saga en main, prend du plaisir. Ça tombe bien nous aussi.

 

Film vu en VOST numérique, Pathé Boulogne

Fiche Allocine

Fiche IMDB

 


Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche