Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 17:25

20267340.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgL'avènement du "found footage" avec "Blair Witch project" en 1998 a modifié en profondeur les codes du genre horrifique. Depuis ce coup d'essai novateur et bluffant (film le plus rentable de tous les temps en son temps), bon nombre de prods, visant une économie de tournage conséquente, se sont donc ruées sur le principe pour nous livrer quelques essais réussis ("Le dernier exorcisme") mais principalement des productions bancales, fauchées (pas que financièrement) et fait à la va-vite (la saga "Paranormal Activity" - oui même le premier chiant à mourir). Le film d'horreur "classique" à lui peu a peu (quasiment) disparu. Pourtant, on l'oublie souvent en le considérant comme un genre mineur, c'est un genre cinématographique complet (quand on prend le temps de bien l'exploiter), utilisant comme peu d'autres tous les outils du septième art ; hors champs et arrières plans, ambiance sonores et bruitages. S'il est facile de faire sursauter, il est en revanche plus moins évident de construire une réelle tension.

"Sinister", plus malin que la moyenne de ses acolytes, tente donc le pari du classicisme mais en intégrant habilement le "found footage" dans le scénario même de son film. Ainsi le héros va retrouver de vieux super 8 au contenu macabre et va enquêter sur les faits passés. Malin.


Ce principe permet au film d'être efficace dans les 2 domaines sans pour autant tomber dans la facilité du "Blair Witch-like" à la mode. Le film instaure une tension graduelle très bien tenue, grâce à la très bonne gestion du son (sans quasiment aucune musique) et au jeu soigné d'un Ethan Hawke pourtant novice dans le genre. Une communion de talent (lumière, son, réalisation) qui permet au film de se dresser au niveau des meilleurs films du genre sans toutefois transcender ce dernier. Le scénario n'est pas sans rappeler le "Insidious" (produit par la même équipe et réalisé par le talentueux James Wan "Saw") mais en beaucoup mieux tenu, ce dernier ayant largement déçu un an plus tôt. Le film s'attache peut-être même trop à sa ligne de conduite classique, oubliant de surprendre dans sa narration. La fin est ainsi affaiblit car trop déjà-vue et surtout assez prévisible.

 

Les adeptes seront sûrement déçus par cette non-révolution narrative, mais pour le reste le film est formellement assez irréprochable et au dessus de ce qui se fait en ce moment. Et c'est déjà pas mal. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche