Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 00:46
19843153 jpg-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-20111104 053820Une série culte, adaptée au cinéma par un maître de l'animation issu de Pixar? Le mélange peut paraître surprenant.
 
Après une saga en dents de scie (où Ethan Hunt s'était parfois retrouvé dans un rôle de sur-homme lorgnant plus du côté de James Bond que de l'esprit de la série TV à l'origine du projet) on avait repris espoir avec le troisième opus ; celui-ci revenait enfin à l'esprit de groupe, même si Ethan était le personnage clé, voir solitaire, au coeur de chaque scène. Mais ce quatrième renoue pleinement (enfin) avec les codes fondateurs de "Mission impossible" ; désormais le groupe est mis en avant et est sur le terrain, jouant chacun un rôle primordial à la réussite des missions. Certaines scènes d'action pure ne sont même plus réservées au "héros" (Jeremy Renner s'offre ainsi des séquences de choc), même si c'est bien Tom Cruise qui effectuera les scènes les plus incroyables (celle du Burj Dubaï est visuellement scotchante). Ce dernier se donne à 200% dans ces scènes dont il a réalisé lui-même pas mal de cascades, mais son jeu reste trop glacial dans le reste pour convaincre au niveau dramatique (peu d'émotion en comparaison de MI3).
La grosse surprise vient du fait que Brad Bird ("Ratatouille", "Les indestructibles") insuffle au film une dose d'humour non négligeable, en donnant par exemple un rôle plus important (et sur le terrain) à Simon Pegg, qui dynamite le côté froid de certaines séquences. Conscient du côté "impossible" et parfois un peu gros de certaines scènes, il joue ainsi avec les codes de la série en assumant le coté fun et en ne se prenant presque jamais au sérieux. Ainsi la technique au services des missions n'est jamais infaillible (ce qui donne des scènes tendues tant nous ne sommes jamais sûrs des gadgets), et les hommes non plus (Ethan en va même à reculer devant les obstacles, il se cogne souvent...). Bref tout nous revient à l'échelle humaine, et ça fait du bien.
Coté visuel, le film inscrit sa propre identité tout en respectant les codes de film d'action "à l'ancienne". Son classissisme de ce coté est une vraie qualité à l'heure où tour le monde cherche à copier les James Bond et autres Jason Bourne. Pour une fois le film prend son temps (trop parfois) entre les scènes d'actions démesurées, ne se précipitant jamais au niveau des dialogues explicatifs, pour mieux construire ses scènes et son intrigue qui livrent à rythme régulier des scènes d'actions époustouflantes et originales.
Un film calibré certes, mais finement mené et délicieusement second degré.
La meilleure mission de la saga.
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Aurélien 29/12/2011 11:17

Cher Guillaume, permets moi de ne pas partager ton enthousiasme. Je ne suis pas un spécialiste de la franchise, mais j'ai trouvé ce dernier opus dans la lignée du précédent, avec des situations
toujours aussi impossibles ce qui nuit à la crédibilité de l'histoire selon moi. Bien sur, on note les petites répliques destinées à rendre plus humains les personnages, les gadgets pas
infaillibles, mais il reste des "trous" importants dans le scénario. C'est d'ailleurs la grosse faiblesse du film à mon avis, pas de surprise, pas de retournement de situation, l'histoire souffre
cruellement d'un manque d'imagination de son auteur. Enfin, le film n'en finit plus de finir... Pour équilibrer mon avis, Jérémy Renner et sa belle gueule sauvent un peu le film !

cineguitt 29/12/2011 12:39



Cher Aurélien ;)


Je suis d'accord avec "les situations toujours aussi impossibles" mais c'est le principe même de la saga (série et film) d'où le titre. La linéarité de l'ensemble est, je suis d'accord avec toi,
un défaut dans le film, qui manque de twists et de surprises. En revanche niveau rythme j'ai été surpris mais au final content que le film soit plus posé que les précédents. Pour moi c'est un
film efficace, certes calibré, mais plaisant dans son humour et son 2nd degré qui dégonfle des situations improbables. A+



Rad Ed 7020 18/12/2011 12:55

Je ne l'ai pas encore vu mais je me permet de te rappeler que Brad Bird a fait ses armes dans l'animation au sein de l'équipe des Simpsons. L'humour, il connait bien. En revanche, j'ai toujours eu
un problème avec le rythme de ses longs métrages. Je te rejoins donc d'avance avec cette critique sur le rythme et l'humour...

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche