Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 13:00

21008110_20130524125237634.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Imaginez l'émotion ressentie par tout cinéphile à l'annonce de l'association de Snyder et Nolan (l'un à la réal, l'autre instigateur de l'histoire et à la prod) sur un même film. Quand on connait le cursus de chacun des gus ça a le don de monter le baromètre d'excitation au maximum. Entre un Snyder souvent applaudi pour son image (et parfois injustement décrié sur ses scénarios) et un Nolan maître du blockbuster "d'auteur" exigeant, le duo fait fantasmer. Oui sauf que...

Sauf que le film sur lequel leurs noms sont associés n'est ni plus ni moins que le (nouveau) reboot d'une saga culte mais casse gueule ; "Superman" ou le héros le moins intéressant de la planète comics... Mais n'oublions pas que c'est le doyen de tous les autres super-héros, donc on respecte quand même l'héritage. Après une renaissance avortée en 2006 avec un "Superman returns" faiblard (pourtant aux mains de Bryan Singer), on se dit qu'il y a du boulot pour adapter un héros quand même très kitsch et dépassé.

Sauf que Snyder est en perte de vitesse à Hollywood (après l'échec injuste de "Sucker Punch") et que Nolan est plus là pour apposer son nom que vraiment un acteur du projet ; trop occupé sur le 3ème volet du "Dark knight" il n'a finalement qu'apporter l'idée originale et pas grand chose de plus... Mais Warner a forcément trouver plutôt utile de mettre en avant ce nom pendant la campagne promo quand on sait comment lui et son scénariste (David S. Goyer ici aussi scénariste) avaient sû faire renaître le Batman après l'ère Joel Schumacher.

Bref pas gagné d'avance.

 

Le film se divise clairement en 2 parties radicalement différentes ; dans les 2 premiers tiers le film se sort habillement des redîtes de ce qui s'est fait avant. Il évite la bio linéaire en construisant le récit sur de subtils flash-backs. On regrettera quand même la volatilité de certains passages, trop rapides pour réellement emporter le spectateur ; le film, sans jouer la carte de l'action, ne se pose paradoxalement pas beaucoup et ce n'est pas l'acteur Henry Cavill, trop froid, qui réussira à faire gagner de l'empathie envers un Clark Kent sans véritable relief. Pourtant dans quelques rares moments, surtout ceux avec le père adoptif joué par un Kevin Costner surprenant et touchant, le film arrive à gagner en substance. Dommage que ces bons moments soient noyés dans une morale et imagerie quasi-christique plombante et prétentieuse. Car le film se veut (sans l'être) plus l’héritier d’un « Dark knight » que des « Superman » de Richard Donner. Il assume d’ailleurs peu le lourd héritage du super-héros ; le terme « Superman » n’est utilisé qu’avec discrétion et jamais directement (le film en joue d'ailleurs), le logo et costume ne sont qu’un héritage de sa planète d’origine (et non sa création) et son slip rouge est resté au placard. Certains y verront un signe de modernité quand d’autres y verront un manque de courage face à l’adaptation du comic là où le Batman by Nolan assurait l’héritage et la modernité à la fois. Alors oui le beau traitement de l’image si cher à Snyder (caméra épaule, désaturation) fait le job côté dépoussiérage, même si comme souvent il énervera certains. On notera que certains tics de Snyder sont absents : aucun ralenti par exemple ! Ça ne paraît pas grand-chose mais c’est comme voir un film de J.J. Abrams sans flare cette affaire ! Au lieu de ça il insère des zooms brutaux à la manière de ce qu’il avait fait dans 300. Plutôt efficaces mais un brin trop utilisés.

 

21010272_20130604165013948.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

 

Puis vient une 2ème partie qui opte, elle, pour la surenchère d’action ; et quand je dis surenchère c’est faible ; on va dire plutôt un carnage. Dans tous les sens du terme d’ailleurs. A trop vouloir fournir des séquences épiques, le film ruine tout et détruit une ville entière sans le moindre recul. C’est même parfois laid (les SFX douteux parfois) et surtout débile. Le combat final se rapproche plus d’un duel final d’un épisode de BioMan ; ils se foutent sur la gueule en faisant tomber des buildings par douzaine. Ça n’a aucun souffle et rien ne sort de ce carnage éprouvant pour le spectateur. Même Micheal Bay et son « Transformers 3 » faisait (largement) mieux et plus soft dans son final apocalyptique. Au final ça fait un peu "j'ai dépensé sans compter" et livraison pour coller au genre du film estival.

 

Trop prétentieux et désincarné, ce « Man of Steel » déçoit partiellement dans un premier temps, puis achève le spectateur dans un brouhaha visuel inutile et sans relief (sauf cette foutue 3D inutile). Encore un gros film attendu qui déçoit. Décidemment 2013 n'est pas l'année des sagas...

 

Film vu en numérique 3D VOST, Pathé Boulogne

Fiche Allocine

Fiche IMDB

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

RadEd7020 30/06/2013 17:37

Alors pour répondre au commentaire précédent avec lequel je suis presque entièrement d'accord, je dirai que ce que je reproche à Snyder c'est justement de ne pas accorder autant de place à sa mise
en scène qu'à sa mise en images. Du coup l'émotion, si elle arrive à passer, est minimisée. Et au cinéma si il n'y a pas d'émotion ou peu (quelle qu'elle soit) c'est plat, voire inintéressant. Or
chez Snyder je n'ai pas vraiment été emballé jusqu'ici, à part, comme je l'ai dit auparavant, pour sa relecture du "zombie" de Romero. Autrement dit: je me suis fait chier dans tous ses films. Mais
je reconnais qu'il a un potentiel certain et que sur l'image il n'y a pas grand chose à dire. C'est signé et c'est l'apanage des plus grands. Je lui reproche en plus ses ralentis à outrance qui ont
tendance à flinguer certaines scènes. J.J. Abrams a le même défaut sur les flares. J'ai revu le film ce matin et je maintiens ce que j'ai déjà dit. Pour les SFX je pensais surtout aux premiers
survols dans le film qui sont un peu mal incrustés, avec des "backgrounds" filmés de la même manière qu'en 1978 pour le premier superman. Certaines doublures numériques sont un peu visibles
(superman de dos face à l'armée lorsqu'il se rend) mais noyées dans l'action la plupart du temps. Voilà, je maintiens enfin que Guillaume devrait aller revoir le film car c'est le meilleur Snyder à
ce jour. Chez DC comics les super héros sont vus il me semble comme des dieux. Pense à ce jeu video sorti récemment: "Injustice, les dieux sont parmi nous", jeu de fight entre superhéros cela
pourra changer ta vision de ce film. Et puis va le voir en 2D ce sera peut être plus lisible. C'est ce que j'ai fait et maintenant je vais aller le voir en 3D par curiosité et parce que je suis
incurable...

Elliott 29/06/2013 23:24

Bon alors je répondrais à l'article et au commentaire de RadEd7020 qui ont tous les deux des choses interessante à dire.

Déjà pour moi j'ai ADORÉ ce film, j'irai même jusqu'à dire que je l'ai autant aimé que the Avengers ! Alors pourquoi moi j'ai autant aimé alors que Cin&Guitt non. Tout d'abord je pense que la
base vient effectivement de l'attente qu'on pouvais avoir chacun du film. Personnellement, en voyant les bandes annonces je pensais que j'allais vraiment pas aimer, de pars le fait que ça
ressemblait plus à un nouveau batman qu'un superman. J'en ai un peu marre de ces films Nolanesque qui essaye de chercher la noirceur au fond du héro et du coup, fout tout le film avec un filtre
assombrit (batman, spiderman amazing et aussi un peu le dernier iron-man). Ça y est, le film batman à marché donc on va tous les faire pareil ! Bon après je me suis dit si c'est Snyder et Nolan,
c'est un peu les créateurs de ce style donc ça passe.

Donc pour commencer je suis entièrement d'accord sur le fait qu'il évite la bio linéaire et c'est exactement ça qui m'a fait plongé dans le film. Si ils refont encore un nouveau film c'est pas pour
le raconter pareil et on s'en fou si ça ne suit pas exactement l'histoire d'origine, tant qu'ils ne lui font pas un doigt non plus. Par contre pour la volatilité de certains passages je ne voit pas
de quoi tu parles, j'avais justement peur qu'ils s'attardent sur l'apprentissage, la jeunesse ou même le passage ou il enfile le costume ... c'est bon tout ça on le connait par coeur et je suis
bien content qu'ils ne l'ont pas montré car on s'en fou, moi j'ai envie de voir superman pas smallville ! (d'ailleurs j'étais bien content qu'ils ne parlent pas de Kryptonite ou de Lex Luthor).
Dans ce film ils passent sur les trucs déjà vue et s'attardent sur ce qui est souvent très peu montré (comme la destruction de Crypton et comment et pourquoi les parents envoient leur fils sur
terre etc).
Ensuite pour l'acteur je le trouve parfait et pour superman on en demande pas plus. Superman ce n'est pas batman ni spiderman qui à des problèmes avec au fond de lui une rage etc ... nan superman
c'est plus comme captain america, un icône, qui prend sur lui toute les responsabilités, tout les problèmes du monde entier et qui les encaisse dans la plus simple pureté et gentillesse ! Le
passage au début dans le bar, avec le mec qui le provoque, résume exactement ça. Superman c'est justement comme un dieu (d'ailleurs son père lui dit) il doit être parfait et être un exemple pour
tous donc l'interprétation de Henry Cavill est très bien.
Sinon pour "imagerie quasi-christique" je suis pas sûr d'avoir compris donc je dirais juste, il a été éduqué au Kansas (heu ... je crois) donc bon ...
L'émotion est aussi au rdv (1er père, 2eme père, la femme sous les gravas ...) j'étais à fond dedans :P
Mais venant aux fait, LA BASTON ! Je ne pouvais pas demander mieux. Alors que dans Batman j'avais trouvé les combats mous et pas du tout extraordinaire pour un super héro (voilà ce que j'attend
d'un combat de Batman https://www.youtube.com/watch?v=QOs6y0tLz3E ) un Iron man pas non plus au meilleur de sa forme, j'ai trouvé ici un superman SURPUISSANT et ça fait du bien ! C'est bien simple,
si DBZ était vraiment adapté au ciné, je voudrais des combats comme ça ! Comme le dit si bien RadEd7020 quand des titans se battent, ça fait forcément des dégâts. J'avais aussi peur que la caméra
soit trop proche de l'action et qu'on n'y voit rien mais pas du tout l'action est bien lisible, les combats son chorégraphié à merveille et je ne voit pas ce que vous reprochez aux effets spéciaux
? (et je suis dans une école de FX)
Pour moi rien a reprocher aux combats, en faire moins aurait été une insulte aux pouvoirs de superman.
Ah oui et aussi ce film n'a rien à voir avec la surabondance visuel de Transformers où on ne voit plus que des vagues de machinerie totalement illisible !

Par contre un truc que j'ai pas compris dans ton commentaire RadEd7020, pourquoi tu dis que Zack Snyder n'est pas un bon réalisateur ?? Je sais pas ce qu'il te faut, 300, Sucker Punch, Watchmen et
maintenant Superman, c'est pas de la merde quand même ? Il a quand même réussi à imposer son style !

Et je l'ai pas vu en 3D car je n'aime pas ça.

RadEd7020 26/06/2013 19:27

Beaucoup trop dur sur ce film, même si je suis d'accord sur certains points, notamment sur la "volatilité de certains passages", "les zooms trop utilisés", les "SFX douteux parfois" et le combat
final "faisant tomber des buildings par dizaines". Quoi que pour les buildings, je pondèrerai en disant que lorsque des titans se battent, ça fait forcément des dégats.
Je pense que tu étais trop emballé par ce projet, au final pas si nul que ça. Peut être que c'est même un des meilleurs film de Snyder. Pourquoi? D'abord pas de ralentis à outrance, de
l'originalité dans son montage de la première moitié comme tu le disais, et quelques moments d'émotion, ce qui est inédit pour moi chez lui. Le tout sur une durée de presque 2h30 (comme tout bon
Superman qui se respecte) sans s'ennuyer. Et là encore c'est inédit pour moi depuis l'armée des morts.
Ne te trompe pas, Zack Snyder n'est pas un bon réalisateur (contrairement à Nolan) mais tend à le devenir. Il a en tout cas un très bon potentiel. N'oublie pas non plus que Goyer est un fan de
comics, bon scénariste, et que le logo de Superman (pour ce que j'en sais) vient bien de sa planète. Dans le film de Donner, Jor-El (joué par Marlon Brando) l'arbore déjà sur son poitrail. Tu
pourrais aussi reprocher le fait qu'on ne parle pas de Kryptonite ou de Lex Luthor, mais ça n'a pas l'air de t'avoir marqué. Il y a eu depuis des décennies, quantité d'histoires sur les origines de
Superman. J'y vois là une possibilité de plus. Ni plus, ni moins. Contrairement à ce que les gens pensent habituellement, je trouve que Superman est un superhéros très intéressant mais son côté
humain n'est jamais suffisamment exploité. Il reste presque tout le temps quelqu'un qui ne ment pas, n'a pas de doutes ou encore qui ne tue pas. Bref, un super héros invincible inintéressant. Tout
"blanc" alors qu'il a grandi chez les humains qui ont un caractère beaucoup plus complexe. Ici ce n'est pas le cas et c'est ce qui m'a plu le plus. Après tout même Mr Spock a parfois des réactions
illogiques!!!
Enfin, tu passes sous silence l'extraordinaire musique du très très grand Hans Zimmer. Le seul qui, pour moi, pouvait essayer de rivaliser avec le grand John Williams. Et c'est très réussi! Une de
ses plus belles musiques ces dernières années.
Une musique à écouter donc, un film à voir aussi mais tout cela est très subjectif...

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche