Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 18:55

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/07/03/16/07/192966.jpg

Oui Hollywood n'a plus d'idées. Oui Hollywood est obligé de déterrer ses vieux classiques pour en faire des énièmes suites (#Jurassic Park, #Star wars…) ou les remaker (la liste est longue). Dans cette exercice, les quelques bonnes surprises qui sont apparus sont souvent les prequels de saga (et non les reboots que je pense quasiment tous foirés). Je pense à « X-men », à « Batman » (dans la mesure où « Begins » est plus un prequel qu’un reboot), et non à « Star Wars » dont je n’oserai même pas évoquer sa « Menace fantôme ». Dans ce flot continue de fausses nouveautés, le prequel (et reboot) de la « Planète des singes : les origines » sorti en 2011 est apparu comme une bonne surprise, effaçant la calamité du premier remake signé Burton, et amenant un propos plutôt bien senti sur notre relation avec les animaux. Fort de son succès, les producteurs décidaient de lancer une suite (voire une saga), en choisissant de confier les manettes à Matt Reeves, connu pour son « Cloverfield » bien foutu, et moins pour son magnifique « Laisse-moi entrer » (son remake de « Morse ») qui est une des plus belles images que j’ai pu voir ces dernières années.


Le film situe plante son action 5 ans après la fin du premier volet. Ne cherchez pas Will @James Franco, héros du premier film, il a dû mourir dans l’épidémie et affrontements qui ont fait disparaître la majorité de l’humanité. Le focus est donc mis directement sur César et sur la société qu’il a fondée avec sa colonie de singes. Et c’est bien là tout l’enjeu du film ; grâce à l’avancée technologique de la mo-cap qui permet de faire exister de manière plus réaliste ces singes, et surtout leur confère une vraie présence. Cela leur donne surtout une vraie personnalité, et par extension génère une empathie directe avec le spectateur. Cette empathie, cruciale pour la suite, permet au film de se démarquer réellement de la masse des blockbusters actuel ; en mettant à mal les codes binaires de ceux-ci qui sont trop souvent moulés sur le modèle très manichéens « des gentils et des méchants ». Ici les frontières sont plus floues, et quand les humains arrivent et déstabilisent l’équilibre de leur société autarcique, les choses se compliquent, sans pour autant utiliser un des groupes en « méchants-vilains-pas-beaux ». Dans la lignée du premier il est intéressant de voir qu’une fois le singe s’humanise, il reproduit les schémas les plus atroces et cruels des humains. De même un individu de chaque groupe peut mettre à mal l’équilibre et l’entente précaire de 2 groupes que la rancœur anime. Si on étend ça à des conflits actuels (et hélas bien réels), on voit bien l’ampleur du discours qui peut être lu comme une parabole (âpre) sur notre monde. Il renvoie surtout au traitement qu’on inflige à nos cousins animaux en niant (ou en se voilant la face) sur leur capacité intellectuelles et surtout émotionnels.

 

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/07/30/16/05/346450.jpg


Côté image le film offre quelques belles pépites (quelques beaux plan-séquences bien foutus) et lâche littéralement la bride côté action sur une bataille de fin bien menée et efficace. Certains se plaindront du rythme parfois lent du film, mais putain qu’est-ce que ça fait du bien un film qui prend son temps pour caractériser ses personnages, pour mettre en place les enjeux, un background, pour s’inscrire sur la longueur. Du ciné pop-corn mais pas jetable. De plus la technique de motion capture est sidérante et permet à Andrew Serkis de livrer une prestation inouïe et jamais vue.


Jamais manichéen, jamais crétain, un divertissement riche, intelligent, et solidement mis en image. Une réussite de tous niveaux. Le film vient de gagner par KO le titre du meilleur blockbuster estival.

 

Film vu en VOST 3D, Pathé Beaugrenelle, Salle 2

Fiche Allocine

Fiche IMDB

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche