Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 18:30

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/238/21023868_20130801122022746.jpg

En 2010 "Kick-ass" avait su souffler un vent de fraîcheur et de fun dans la jungle des films de super-héros qui se sont multipliés ces dernières années. En piratant le genre (via une violence extrême) tout en lui rendant hommage, le film acquis directement son statut culte grâce notamment à ses thèmes très actuels (l’utilisation et la problématique d’Internet) et son humour délirant. Vu le succès du film, pas étonnant de voir partir son réalisateur (et scénariste) Matthew Vaughn pour la réalisation de « X-men : Origins » en 2011, et à la production du prochain film de la même saga (prévu en 2014). Trop occupé à faire joujou avec ces « vrais » super-héros il a donc passé la main à Jeff Wadlow, un quasi inconnu, pour écrire et réaliser cette suite tirée des 2 comics qui font suite au premier : « Kick-ass 2 » et le spin-off « Hit-girl », 2 suites qui ne sont pas connus pour leur grand intérêt. C’est donc avec une vraie impatience (et de la méfiance) que nous attendions ce nouveau volet qui promettait encore plus de désinvolture et de scandales (cf la polémique qui a émaillé la promo du film avec un Jim Carrey qui ne soutenait plus le film du fait de sa complaisance avec la violence).

 

Parlons justement de la violence, ou plutôt des scènes de bastons qui rythment le film : fort de l’expérience du réal en la matière (il s’est fait connaître via « Never Back Down » un film de combats clandestins), le film est d’une efficacité remarquable dans les séquences de fight très bien chorégraphiées et filmées. On peut même dire que c’est le point où il surpasse le premier opus (du moins dans les scènes avec peu de personnes). Parce que pour le reste… C’est plus bancal.

 

Le script enchaîne en effet les petites erreurs, qui cumulées, plombent petit à petit le film. Déjà l’erreur principale est de s’éloigner des caractéristiques des personnages définis dans le premier film ; il ne fait plus du héros le « guy next-door », il en fait un mec baraqué et qui maitrise à mort lors des combats et on sort subitement sa copine de l’équation ; de sa « hit-girl » effrontée, il en fait une fille influençable qui s’émoustille devant des ersatz de « one direction » pour ensuite livrer un resucée de « Mean girls » (« Lolita malgré moi ») sans originalité. Car c’est aussi ça le film, il n’hésite pas à recycler ; ainsi il nous sert un réchauffé des thèmes du premier, mais en version fois 10 tant qu’à faire. Ainsi l’affrontement se fera avec le même méchant sauf que cette fois chacun aura recruté une bande autour de lui. Ce qui en soit ne change pas grand-chose vu que les problématiques sont peu différentes du premier épisode.

 

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/97/10/55/20508367.jpg

 

Côté fun on est en reste aussi, faute à l’accumulation de mauvais goût (parfois) quand le film va trop loin. Subissant le phénomène de la vanne de trop (une main coupée par-ci, du vomi/caca par-là…), le film confond souvent déjanté et vulgaire, et cible nettement plus le public ado que la cible nettement plus large de la génération ciné-comics que la saga vise. Ou visait. Cela se ressent aussi dans la bande son qui remplace le « Prodigy » du premier par (un exemple) une musique guillerette pendant un combat sanglant dans un tripot. Je ne critique pas la violence, mais je peux comprendre que ce genre de mise en forme puisse faire penser aux gens que le film est complaisant à ce propos. En fait non, il est juste trop immature et peu réfléchi c’est tout. A noter aussi les fonds verts pas toujours top (c'était déjà visible dans la BA) mais quand même une belle énergie dans la mise en scène de carnage (des plans GoPro si, si!).


Paradoxalement le film arrive à faire passer un moment pas si désagréable malgré tout (grâce à des scènes pas mal foutues) mais si vous prenez le temps (ce que le film ne laisse pas exprès) de prendre du recul, vous apercevez un foutoir sans nom avec des arcs narratifs souvent pas très clairs et irrationnels par rapport aux caractéristiques des personnages. Le film a trop vouloir faire « plus » en fait trop et oublie les fondations de l’excellent premier opus.

 

Film vu en numérique VOST, Gaumont Champs-Elysées Ambassade

Fiche Allocine

Fiche IMDB

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Elliott 02/09/2013 02:53

Totalement d'accord avec toi, quand je suis sortit de la sale c'était bizarre parce que j'avais passé un bon moment (je me suis dis surement parce que ça faisait longtemps que j'attendais de revoir
kick ass) mais y a plein de truc que je trouvais pas bien dans le film, dont justement le lolita malgré moi (ça m'a fait carrément pensé à sex academy) qui n'avait rien à foutre là et les one
direction j'ai fait WTF ???
Sinon y a aussi le côté "venez les gars on va les défoncer" et à la fin ils se check ... un peu malsain (on est pas dans Hooligans). Aussi, effectivement, le fait que le déroulement de l'histoire
se passe quasiment exactement en même temps que dans le premier, ça m'a un peu choqué, comme la bagarre dans la rue, la décision de raccrocher le costume, le père qui meure, les musiques qui
tombent aux même moment (musique de fin par exemple : dans le premier on a un plan large en jet pack et dans le deuxième un plan large sur la moto) etc.

Par contre dans les 2 films j'ai ma scène préféré : dans le premier c'est quand hit girl entre dans l'hôtel avec sa valise et ses couettes et qu'elle tue les réceptionnistes avec un énorme gun
silencieux sur une musique de western (scène totalement Tarantinesque).
Et dans le deuxième film c'est le passage ou Chris D'Amico va voir son oncle en prison. Je trouve que Christopher Mintz joue ici super bien, une scène touchante où on sent le méchant basculer vers
la folie et commence à devenir flippant (scène un peu Scorsesienne).

Enraje 27/08/2013 15:12

Je ne suis pas du tout d'accord, et bizarrement même pour les bons points que tu évoques. Je trouve justement les scènes de bastons et d'actions bien moins bonnes que dans le premier. Il suffit de
comparer la première apparition de Hit Girl dans les deux films.
Ce que j'ai beaucoup aimé justement dans le film, c'est son côté grand guignolesque. Il me rappelle un peu la saison 3 du VDF en fait. A la fois gore, hilarant, dramatique, foutraque mais en même
temps vraiment tendre et touchant avec des personnages naïfs.

cineguitt 29/08/2013 10:55



Comme quoi le film divise vraiment! Moi je trouve qu'en échappant aux traits des personnages du 1 il gâche le potentiel de la saga. On sent que le mec s'est fait plaisir à livrer un vrai bordel
mais ne se fait pas chier à trouver du neuf. Pire: il livre un film de super-héros avec des thèmes éculés (les responsabilités que cela engendre) alors que Kick-ass est justement l'anti-"super
héros", le guy next door avec des problèmes d'ados... Bref un film grand guignolesque certes. Mais pas un "Kick-ass" comme l'netendait le premier opus...



Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche