Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 13:30

20529453.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgA première vue, encore un film culte qui cède aux sirènes de la re-sortie en conversion 3D... De cet acte quasi profane (pour beaucoup de fan de la première heure) est pourtant sorti quelques agréables surprises. En effet "Titanic" a prouvé il y a un an que le procédé était viable à condition que le film s'y prête et qu'un soin particulier soit apporté à la technique (pas comme la conversion de "Star Wars: la menace fantôme" qui fut un tel désastre et un camouflet auprès des fans qu'elle annula directement la conversion des autres épisodes). Spielberg sort donc son "Jurassic Park" des cartons pour une conversion relief mais surtout un dépoussiérage technique. Le défi? Malgré ce qu'on pourrait penser le film ne contient que peu de VFX grâce à l'utilisation d'animatroniques de l'époque. Du coup le travail nécessaire pour faire vivre les bons vieux dinos dans un environnement 3D s'avère techniquement périlleux. Mais Hollywood est assez fou (et surtout assez avide d'argent) pour mettre les moyens afin de faire tomber encore plus de billets verts pour un film qui date... d'il y a 20 ans!

 

20523401.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

On comprend vite pourquoi avoir choisis "Jurassic Park" pour passer à la moulinette de la conversion 3D ; c'est simple on dirait que le film a été pensé pour, tout comme l'était Titanic. Spielberg a beau le crier sur tous les toits pendant la campagne promo du film, cet argument parait assez réaliste au vue de la constante recherche de profondeur de l'image, le travail des avants plans etc. Le média s'y prête donc formidablement et le travail de conversion est assez bluffant. En revanche, sur la réelle utilité du procédé, je ne suis pas sûr de la réelle plus value tant le film fonctionnait déjà parfaitement sans cet artifice. Mais le plaisir de chaque instant de revoir le film au cinéma (il y a 20 ans c'était l'un des premiers films que j'ai vu en salle) après un travail de restauration de l'image formidable justifie à eux seuls une ressortie sur grand écran et donne au passage une bonne leçon à pas mal de productions récentes.

Grandiose, palpitant, du grand spectacle pour un film toujours familial. Une recette assez rare de nos jours qui nous rappelle la grande époque des films d'aventures pas vendus au tout numérique (le sujet du film fait écho à ce thème dans son discours sur l'éthique de l'évolution). Y a pas à dire ils ont "dépensé sans compter".

 

Film vu en numérique 3D, UGC Ciné cité les halles

Fiche Allocine

Fiche IMDB

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche