Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 20:50

20539128.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Ce "Evil Dead" n'est pas tant un événement pour le fait qu'il est le remake du film culte de Sam Raimi mais surtout par le fait que ce soit le premier film de
Fede Alvarez, un jeune uruguayen qui fît sensation il y a 3 ans avec un court métrage qui a fait le tour du web "Ataque de Pánico!". D'une maîtrise technique impeccable, ce court prouvait une réelle maîtrise de l'action et de la mise en scène malgré le défi qu'impliquaient les VFX en post-prod. Il ne fallu pas longtemps pour qu'Hollywood récupère le bonhomme, et ce fût la boîte de prod de Sam Raimi (tiens...) qui mis la main sur le petit génie. D'abord prévu sur un film de SF (ce qui paraissait légitime), il est très vite annoncé sur le remake du film culte de Raimi "Evil dead" (ce qui paraissait nettement moins évident). Encore un film qui tombe sous le joux de la mode du remake des classiques de l'horreur... Si on en a vu quelques bons, souvent ils se sont avérés inutiles. Mais le film étant soutenu (et produit) par l'équipe originelle, on se dit qu'une relecture avec des moyens colossaux (par rapport au budget à minima de l'époque du premier) peut être bienvenue.

 

Ce qui frappe d'abord c'est la volonté de marquer le pas sur l'original ; contrairement à Raimi (qui même récemment avec "Jusqu'en enfer" pariait sur l'humour) il évacue tout second degré pour livrer un film très premier degré, dans le bon sens du terme. Car si cet aspect peut s'avérer dangereux dans le style de l'horreur qui peut vite tourner au ridicule, il faut un sacré courage et une véritable audace pour foncer à ce point dans un vrai film d'horreur "sérieux". Et ça marche! Et pour cela il faut que tous les corps de métier soit au taquet, car le moindre écueil pourrait vite faire sombrer le film dans le ridicule. En évitant habillement le tout-VFX (contrairement à ce qu'on aurait pu croire de la part d'Alvarez) pour se concentrer sur les effets spéciaux à l'ancienne avec prothèses et maquillages (on parle de 25.000 litres de faux sang...), le tout doublé d'une direction artistique de haut niveau (du décor aux dits maquillages en passant par un véritable travail de lumière), le film fonctionne parfaitement et remplit allègrement le cahier des charges du genre, avec une dose de gore rarement égalée (âmes sensibles s'abstenir).

 

20517617.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Le script, malin, arrive à garder une cohérence dans les réactions des personnages qui mettent d'abord du temps à réagir, mettant les actes "bizarres" de l'héroïne sur le compte de son sevrage en cours. Il ose par la suite des scènes souvent bien ficelées, dont certaines en plein jour, ce qui est plutôt rare. Il manque peut-être une meilleure gestion du suspens pour véritablement terrifié le spectateur, mais ceci dit il évite aussi le côté "bouh" pour faire sursauter et préfère monter la tension grâce à l'horreur hallucinantes de certaines séquences. Et ça va loin. Très loin.

 

Un remake de qualité, efficace dans l'horreur mais moins dans l'angoisse, qui marque un début fracassant pour le jeune Alvarez et donne un bon coup de jeune à "Evil dead" sans marcher sur les plates bandes de ce dernier. Touchy mais réussi.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche