Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 05:01

19804702.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110831_050627.jpgAdaptation d'une pièce de théâtre, le film prend le défi de l'unité de lieu et de temps. On sent que l'enferment de Polanski (pour les affaires judiciaires connues de tous) a dépeint sur son cinéma récent ("Ghost Writer" était déjà un huis-clos à sa manière).

 

Ici c'est un vaudeville social qui décortique à merveille les faux-semblants de nos relations avec les autres, que ce soit des inconnus ou même nos proches. Et il faut dire que de ce point de vue le film est assez savoureux, le vernis que mettent les protagonistes sur leur façade social se fissurant peu à peu dans une tension soutenue par l'interprétation de 4 acteurs en grande forme. Et heureusement car le film, par son concept restrictif, ne s'appuie que sur eux, l'espace étant bien trop petit pour que la patte de Polanski n'imprègne la réalisation. Les limites sont alors vite atteintes car finalement les personnages ne sont pas assez frappés, trop sages, alors qu'un peu plus de folie (que faisait penser le titre) aurait justement aider à contrebalancer les contraintes imposés.

 

Finalement c'est un faux rythme qui s'installe, et à défaut de ligne directrice, le film se clôt brutalement et rapidement (1h20) nous laissant un peu sur notre faim.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche