Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 12:15

20066543.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120327_103722.jpg

Sûrement l'idée la plus déroutante et conne de l'année: adapter en film le jeu de société "Battleship" (ou "Touché, coulé" dans nos contrées). Après avoir produit l'adaptation de leurs jouets phares "Transformers", Hasbro se lance donc dans celle d'un jeu de société assez banal et pas du tout cinématographique de prime abord. Beaucoup de monde était resté, à juste titre, circonspect à cette annonce, mais quand le projet a été confié à Peter Berg, un espoir avait surgi de voir un bon délire visuel pour ce qui s'avère le premier blockbuster estival de 2012.

 

Alors oui le pitch est débile, la bande annonce ne rassure pas, mais le film a au moins une qualité: il ne ment pas sur la marchandise. Car le résultat est à la hauteur des attentes: grotesque.

 

Pour livrer les batailles navales tant attendues, l'idée "magique" du film est de faire arriver des Aliens. Les Aliens c'est pratique. Pas besoin de justifier un quelconque conflit avec une autre nation (au risque de se mettre à dos celle-ci pour la distribution du film), pas besoin d'expliquer le pourquoi du comment ; les Aliens c'est les méchants, point. Ainsi tout le monde, amis comme ennemis, va s'unir pour repousser les vilains. C'est beau. Et puis comme les plus gentils ce sont bien sûr les Américains, ce sont encore eux qui se chargent de sauver notre pauvre planète, et au passage montre les talents et les valeurs de la NAVY. Le résultat est imbouffable, du jeu d'acteurs aux dialogues, le tout recouvert de scènes d'action indigestes qui n'ont pour nulle autre but que de faire plus de bruit que la précédente. Même pas un kiff visuel tant les SFX n'ont rien de fantastiques. Alors si Berg a voulu nous livrer du second degré (on espère au moins) cela est trop mal amené pour marcher, car seul le premier degré, débile, ne restera de ce film.

 

Ça a le goût de Micheal Bay, ça en a le patriotisme et le manque de nuance dans les personnages. Mais c'est hélas bien le boulot de Peter Berg, petit génie d'humour noir pour "Very bad things" et surtout talentueux réalisateur de "Le Royaume" avec ses scènes de guérillas urbaines tendues et réalistes. "Hancock" ne m'avait déjà pas complètement convaincu, mais là il semble qu'il soit réellement bouffé par le système Hollywoodien tant le film pourrait être celui de n'importe qui d'autre...

 

Touché? Coulé.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 22/06/2012 02:37

Blog(fermaton.over-blog.com),No-3 :THÉORÈME MATER. La dette de la Planète ?

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche