Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 20:55

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/22/09/59/509268.jpg(Désolé pour l'absence, le blog est de retour après 1 mois et demi de vacances)

 

Echappés de "La bande à fifi", Philippe Lacheau et ses comparses s'offrent une virée sur les grands écrans. Et pour cela ils convient avec eux quelques-uns des talents révélés récemment par Canal+ et le net (Palmashow, Alice David de "Bref" etc...). C'est Fifi qui se colle à l'écriture et la réal, appuyé par Nicolas Benamou qui avait déjà donné un "coup de main" artistique sur quelques-unes des meilleures comédies françaises des dernières années ("Fatal", "Les Kaïras" etc.). La BA étant prometteuse et les échos du festival de l’Alpe d’huez étant assez bons (il est reparti avec 2 prix), le film se présente plutôt bien même si l’aspect « found footage » à la française fait un peu flipper sur le papier. Alors, comédie française de l’année ? Non. Assurément. On s’explique ?


En fait c’est justement le terme « comédie française » qui ne colle pas au film qui n’est en fait qu’un assemblage de films US aux codes maintenant éculés ; sorte de mix entre « Very bad trip » (le film est construit en flash-back pour savoir « comment on en est arrivé là ») et le (mauvais) « Projet X », le film assume ses références. Le problème c’est qu’il ne se démarque jamais vraiment de celles-ci, le film ne livrant que peu de surprises dans sa narration assez convenue et parfois mal maîtrisée dans son écriture (le manque de panache de la présentation des personnages en est un exemple). Pire, le film aseptise (beaucoup) trop son propos (avec une morale sur la famille qui manque de finesse) pour justifier son délire de sale gosse. Comme s’il n’assumait pas vraiment son statut de teen-movie et voulait plaire aussi aux parents. Bref, une fausse révolution en soit sur la forme.

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/13/12/20/11/57/523944.jpg


Malgré tout ça, le film arrive à décoller lorsqu’il rentre à fond dans son sujet, à savoir la partie « found footage » qui accumule de bonnes scènes de comédie, efficaces malgré les ficelles un peu grossières parfois (on voit venir les gags). Les guests sont excellents (Vincent Desagnat en tête), certaines situations bien trouvées (le film s’échappe dans une fête foraine pour se démarquer un peu), les SFX bien intégrés (pour quelques scènes d’actions bien gérées) et les dialogues souvent bons (bien que parfois maladroits). Mais avouons-le ; on aurait aimé plus de délires, plus de fun, le film reste trop sage. De plus la bande annonce contient plus de la moitié des punchlines et meilleurs gags du film, ce qui saborde un peu la vision en salle. Alors oui on passe un bon moment, le film étant assez agréable dans son ensemble. Mais le film, trop marketté (entre placements produits et buzz programmé) manque finalement de fraîcheur pour emporter vraiment le spectateur.

 

Trop sage dans son délire, trop maladroit dans son écriture, le film souffre de dysfonctionnements de jeunesse évidents. Malgré tout le film réussit assez bien son coup quand il s'en tient à son délire de base (l'esprit "found footage") et qu'il n'essaye pas de sans arrêt plaire au plus grand nombre. Mais au jeu de la différence "Les Kaïras" de l'année dernière maîtrisaient mieux leur sujet.

 

 

Film vu en VOST numérique, Pathé Boulogne

Fiche Allocine

Fiche IMDB

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche