Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 19:00

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/10/14/09/50/570218.jpgMonsieur Eastwood,

 

Je n’ai pas toujours été adepte de votre cinéma dans vos jeunes années, mais les années 2000 ont largement changé la donne. Depuis « Mystic River » jusqu’à « Gran Torino », en passant par « Million Dollar Baby », vous avez su montré une sensibilité rare à l’opposé de l’image qu’on vous connaissait. Humaniste, sensible, vous vous étiez d’un coup comme découvert une seconde jeunesse alors que vous aviez déjà soufflé plus de 70 bougies. Alors certes, depuis 2008 et votre « Gran Torino » (en quasi-forme de film testament tant il venait en conclusion de ton Cinéma), vous nous avez livré des œuvres plus mineures et sans grande passion, mais malgré tout toujours plaisantes (bon pour « Au-delà » c’est autre chose mais on a su vous pardonner). Alors quand j’ai su que c’était vous qui vous colleriez au film sur Chris Kyle, le sniper légendaire et le soldat le plus létal qu’est formé les US, je me suis dit que c’était évident en fait, et que votre recul nécessaire servirait un film un peu polémique. Après tout qui mieux que Eastwood, qui avait su montrer 2 côtés de la 2nde Guerre avec le diptyque « Mémoires de nos pères » / « Lettres d’Iwo Jima » pour faire le portrait juste d’un type au parcours, disons, discutable. On osait donc espérer que vous sauriez avoir le recul nécessaire, malgré votre bord politique, pour nous servir un film le plus objectif possible. C’est pourquoi, en sortant de la salle, mon incompréhension est grande et que j’ai quelques questions à vous poser…

 

Pourquoi avoir choisi d’adapter la vie de Chris Kyle seulement via le biais, unique, de son autobiographie ? Ce principe, déjà de de base, limite en effet toute critique objective quant à ses actions. Alors oui, il est souvent le seul à pouvoir témoigner de ce qui passait sur le terrain, mais franchement les témoignages sont nombreux sur le fait que c’était loin d’être un enfant de cœur, et qu’il tuait souvent sans remord (contrairement aux remords que vous montrez dans le film). Son traumatisme post-guerre (montré trop succinctement, mais j’y reviendrai), était surtout basé sur le fait qu’il pensait qu’il aurait pu encore tuer + pour sauver encore + de soldats américains. Si vous abordez cette donnée (en une phrase), vous montrez surtout un côté qui le glorifie. C’est un choix, certes, mais c’est un peu trompeur et surtout trop subjectif. Vous commencez le film par l’explication de Kyle qui dit ne pas garder que l’œil dans le viseur ouvert, mais les 2 yeux afin d’avoir une vision à 360°. Mais vous, vous préférez fermer l’œil en ne vous focalisant que sur ce qui vous intéresse finalement ; faire une hagiographie à la gloire d’un soldat qui n’était pourtant pas exempt de défaut. Il était surnommé « Legend », vous scellez cette image sans recul, avec une image très chrétienne sur le sacrifice et le don de soi. Car le combat est aussi religieux, comme vous pouvez le lire sur l’article du Figaro à l’époque.

 

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/12/09/10/24/237268.jpg

 

Pourquoi se concentrer, sur plus des 3 quarts du film, sur les combats en Irak ? Des films de guerre on en a vu pas mal, et pour les combats urbains, on en a vu des meilleurs que celui-ci. Alors c’est « propre » et efficace, mais on aurait + revu « Le Royaume » ou « La chute du Faucon Noir » si on voulait voir ça. Votre expertise on l’attendait ailleurs, surtout sur l’avant et l’après Guerre. Or vous expédiez trop souvent ces scènes là en éludant encore une fois pas mal de questions, notamment sur les « fausses » raisons de la Guerre (les armes de destruction massive imaginaires etc) et l’impact du mensonge sur les soldats. L’analyse du trauma et de notre société étaient beaucoup mieux traités dans « Démineurs » qui était loin de glorifier tout cela, et montrait le coté addictif de la guerre sur ces soldats envoyés sans préparation psychologique.

 

Pourquoi ne montrer que (ou quasi) des Irakiens terroristes ? A l’arrivée sur le sol irakien, un soldat scande « Ici, tout homme en âge de combattre a une arme et veut nous tuer ». Qu’en est-il des citoyens pris en otage d’une guerre qu’ils n’ont pas voulu ? On en voit bien 2 ou 3 mais on voit surtout des terroristes, et les seuls avec qui on mange… sont des traitres. Cela donne une vision manichéenne, dangereuse et surtout à côté de la plaque quant au probématique des populations civiles. Encore une fois cela manque de réel recul et d’une vision réaliste. Cela va en revanche, encore une fois, dans le sens de la vision binaire de Kyle sur un conflit pourtant plus complexe…

 

Alors comme je n’attends pas de réponses de votre part, j’ai cherché un peu et compris que ce film a été négocié avec Chris Kyle et sa famille qui ont eu un regard directement sur la prod du film, allant même jusqu’à interdire Matt Damon traité de trop « gauchiste ». Dommage que vous tombiez dans un film limite propagande pour servir le discours patriotique de votre parti Républicain sans l’once d’une critique sur votre « héros » qui avait pourtant besoin d’une analyse plus approfondi (non ce n’était pas l’ange que vous nous vendez). Et ce film restera, hélas, comme votre plus grand succès en salle.

 

En retombant dans vos travers patriotique et manichéen, vous livrez votre film le moins réussi et le plus polémique de votre carrière. Cela entache hélas une fin de carrière jusque-là remarquable. Vous valez mieux que ça alors on essayera d’oublier ca passage à vide. Cible manquée.

 

Film vu en VOST, Pathé Boulogne, Salle 3

Fiche Allocine

Fiche IMDB

 


Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche