Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 14:40

20509208.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgM. Night Shyamalan. Ou le réal contemporain au destin le plus étrange. Après 2 films modestes passés inaperçus (et le script de "Stuart Little") il signait la plus grosse surprise de l'année 2000 avec son directement culte "Sixième sens" et le carton au box-office qui l'accompagnait. Avec "Incassable" la même année il confirmait (malgré les critiques partagées) son statut de petit génie de l'écriture et de la réalisation (pour moi c'est sûrement son meilleur film). Fin 2000 tout Hollywood était à ses pieds, son avenir tout tracé, tous les projets passaient par lui. Puis il y a eu le premier faux pas "Signes", trop pompeux dans sa démarche et maladroit dans sa structure, qui fît redescendre assez brutalement l'excitation autour de son nom. Et depuis il n'a jamais su redorer son image ; "Le village" (que je trouve anormalement mal-aimé) divisa les critiques ; les déboires de la mise en chantier de "La jeune fille de l'eau" mis au grand jour son ego sur-dimensionné pour un désastre au box-office ; puis "Phénomènes", sûrement le pire film de toute sa carrière (malgré un pitch aguicheur) qui ruina tout espoir de le voir revenir au niveau, et ce avant même qu'il livre "Le dernier maître de l'air" qui agaça (entre autres) tous les fans du dessin animé d'origine. Du coup il revient "discrètement" avec ce "After earth" (le film est plus estampillé "Will Smith et son fils" et son nom n'apparaît même plus en gros sur l'affiche), film de commande dont il n'a pas écrit l'histoire (c'est la première fois). Sa mégalomanie l'oblige encore à faire gonfler les attentes en plaçant son film je cite "au croisement de Jurrassic Park et Tree of life". Ambitieux mais il pourrait se faire plus petit quand on sait son passif. Il joue ici sûrement sa dernière carte pour pouvoir prétendre à d'autres super-productions ; plus le droit ni à l'erreur artistique, ni au flop box-office. Pas gagné...

 

Dès le départ, malgré toute la bonne volonté du monde, quelque chose cloche, la sauce ne prend pas vraiment. La direction artistique bagotte entre quelques décors réussis et quelques SFX moyens mais c'est les personnages qui ont du mal à prendre la dimension nécessaire dans un monde trop factice pour leur donner un cadre réaliste (si tant est qu'on peux parler de réalisme ici). Comme écrasé par les moyens colossaux mis en place pour créer la planète du départ, Shyamalan peine à retrouver son langage ciné caractéristique. Bref à l'image c'est pas flamboyant.

 

20498174.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Cela met du coup vite en exergue le manque de substance des personnages et du scénario ; c'est simple le film livre un récit qui n'aura ni surprise ni originalité. Le seul but de l'histoire (écrite par Will Smith) est de mettre en valeur le duo Smith/Smith. Au passage il assènera une morale écolo/scientologue/valeur familiale avec une lourdeur indigeste, prônant le courage à outrance comme seule valeur salvatrice (sauf qu'il confond courage et manque d'émotion dans le film ; dès qu'ils n'ont plus peur on dirait qu'ils sont dénués de tout sentiment). Plus surprenant, le récit s'articule tel un jeu vidéo ; à partir du moment où le père et le fils se retrouvent sur notre bonne vieille planète (à l'état sauvage) le scénar' se construit en niveaux à passer, avec une voix off (du père) qui le guide jusqu'au boss final dans une linéarité affligeante. C'est dire comment ils se sont creusés sur le script.

 

Creux, moralisateur et souvent laid, le film tombe dans le ridicule lors de certains passages. Et au générique de fin on se dit qu'après ça Shyamalan ne s'en relèvera sûrement pas. La fin d'un (court) mythe.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt - dans Avis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche