Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 08:49
"Star Wars - Le réveil de la force" ****

33 ans que tout le monde attendait les suites des aventures de Luke Skywalker et ses comparses. Après une prélogie contestée (car contestable), qui a vu la mythologie quelque peu écornée par l'abus de fonds verts et de personnages prétexte au merchandising (on en reparle de Jar Jar Binks?), voilà donc enfin ce vœu exaucé. Après le rachat de la franchise par Disney, et au-delà du débat même de l'implication de Mickey dans les affaires, on se demandait qui allait être choisi à la réalisation et scénario du film le plus attendu de la décennie (voire plus).

Et quand une tâche s'avère périlleuse, on appelle qui? J.J. Abrams, le geek prodige (et fan de la saga) qui a déjà su relever le niveau de quelques sagas cultes ; la mission "impossible" de faire revenir Tom Cruise au plus haut et la saga Star Trek qu'il a su rénover en se faisant accepter des fans. Il était donc l'homme de la situation. N’empêche, le mystère entourant le projet n’a fait que monter les discussions et débat sur la légitimité de cette suite (il y a quelques mois on a même débattu autour d’un sabre vu dans la BA).

Je ne suis personnellement pas un fan hardcore de la saga, j’adore la saga originale, j’émets en revanche de nombreuses réserves sur la prélogie dont l’épisode 1 m’a convaincu de ne pas regarder les 2 suites. Alors je ne pouvais pas manquer cet événement, et j’avais pris mon billet depuis un mois pour le premier jour de sortie. A film exceptionnel...

"Star Wars - Le réveil de la force" ****

Alors ? Et bien je ne pense pas que le film n’aurait pu être plus parfait. Parfait dans le sens où le film est maîtrisé, cadré, et calibré pour plaire au plus grand nombre, fans comme newbies ; le film est le lien parfait entre la saga culte avec sa communauté, et une nouvelle génération qui reprend les rennes, que ce soit la nouvelle équipe du film ou les nouveaux fans qui arrivent. Alors oui cela nécessite de faire pas mal de grands écarts pour laisser les fans s’épanouir et ne pas se sentir trahis par les « profanes » nouveaux arrivants qui prennent possession des lieux, et par extension, du film. Alors oui le film prend des risques (en « abimant » certaines figures cultes), et cela aussi pour marquer le nouveau départ de la saga. Cela bouleversera certains fans, mais réellement l’équilibre est parfait. Pas étonnant de voir au commande du scénario, au côté de J.J Abrams, le retour de Kasdan, un des scénariste original de la saga (notamment du meilleur, l’épisode V). Pas étonnant non plus de voir alors se dessiner dans cette épisode VII la structure initiatique de l’épisode IV, pour amorcer un nouveau tournant tout en gardant les codes officiels. Mais encore une fois on casse les codes, et l'affirmation d'une femme en tant qu'héroïne (moins faire valoir que Leïa à son époque) permet une nouvelle fois d'affirmer la modernité de l'entreprise.

L’idée, maline, du film, est aussi d’avoir intégré au film lui-même le culte des personnages, les nouveaux protagonistes vouant tous un culte aux héros qui ont su mettre à terre l’Empire 30 ans plus tôt. Une idée quasi méta, qui permet de mettre en scène chaque arrivée de ces personnage de manière quasi christique, créant les applauses dans la salle. Et ça marche. Pour ce qui est du pur spectacle, le film envoie du lourd à tout niveau. D’une maitrise totale en terme de rythme, de réal, de décors, de montage (qui reprend les transitions cultes) et de son (hallucinant), le film est simplement ce qu’il s’est fait de mieux en blockbuster cette année. Même la 3D s’avère soignée et même très ludique dans des passages de combats de vaisseaux.

"Star Wars - Le réveil de la force" ****

A la fameuse question « Est-ce digne de la première trilogie? », la réponse est définitivement oui. Maintenant de là à dire que c’est le meilleur, je n’irai pas jusque-là par rapport à ce que représente Star Wars dans l’histoire du cinéma. Pourtant je trouve que la dimension purement émotionnelle, moins froide, représente une avancée particulièrement forte qui surpasse largement la saga d’origine. C’est dire que le défi est relevé.

Non content de réussir le défi impossible de réussir le meilleur Star Wars depuis 30ans (au moins, car dur de dire si ce n’est tout simplement le meilleur #jerisquemavie), J.J. Abrams signe ce qui s’avère le meilleur blockbuster de l’année, après quelque déception de retours de sagas cultes tels que Terminator, Jurrassic World ou le retour de Mad Max (oui je n’ai que très peu aimé ce dernier #jerisquemavie2). Un gros moment de cinéma qui restera dans l'Histoire pas seulement pour son box-office qui risque de battre tous les records.

Partager cet article

Repost 0
Published by cineguitt
commenter cet article

commentaires

RadEd7020 26/01/2016 14:51

Voilà longtemps que je n'étais pas venu!!
Et voilà que je tombe sur ta critique quasiment dithyrambique du film de l'année 2015. Alors sache que pour le fan (presque acharné) que je suis, ce n'est pas le meilleur de la saga. Mais je te rejoins sur quelques points. En particulier sur le rythme et le passage de relai. Pour moi, le service est assuré, mais le scénario calqué sur l'épisode 4 m'a empêché d'avoir des surprises. Je ne suis pas d'accord sur le mythe car il apparaît aussi dans la trilogie classique. C'est le mythe des Jedi et de la religion disparue. Ben en est la mémoire (puis Yoda qui manquera cruellement (bizarrement?) à tous les films suivant sa mort) et on peut le remplacer dans celui là (star wars 7 donc) par Yann solo (qui tire bien le premier face à Greedo...). De là, tous les remplacements possibles et donc l'absence de surprise: étoile de la mort/Arme absolue, Dark Vador/Kylo Ren, L'Empereur/Snoke, Les plans dérobés (certes de l'étoile de la mort)/La carte dérobée (pour retrouver Luke mais bon), etc...
A cause de tout cela, je ne peux pas dire que j'aie été emballé. Mais je ne peux pas dire que j'aie été déçu non plus. Pour quelques raisons que tu décris justement. Le rythme donc, la réal efficace (sans flares), le retour des anciens, les nouveaux personnages intriguant (Rey, Finn) mais aussi et surtout les maquettes, les vrais décors, les créatures en latex, et je crois même avoir vu des matte paintings. Ah, quel plaisir de retrouver ça dans star wars!! C'est là pour moi la vraie valeur de cette nouvelle trilogie. Le retour à un savoir faire désuet (en intégrant bien sûr l'évolution des techniques) combiné aux nouvelles technologies. Résultat visuel garanti!
Seule grosse déception pour moi: le charisme d'Adam Driver inversement proportionnel à celui de Rey. Tu n'en parles pas et pourtant...
Attention aussi comme le dit Kersu à ce que les prochains scénarios ne ressemblent pas aux suites. Il ne faudrait pas que dans le suivant, Kylo Ren, après avoir coupé la main droite de Rey, lui dise: "Je suis ton cousin!!!"
À bon entendeur...

Kersu 03/01/2016 06:36

Merci Guillaume pour ce commentaire!
Pour ma part, j'ai aimé, mais j'ai été déçu. Déçu? Et bien oui, car pour moi, le scénario est assez pathétique : déjà que le 6 ressemblait au 4 (une arm de destruction massive est sur le point d'être mise en place, il existe un moyen en arretant le champ de force, et à all dernière seconde, hop) OK, car c'est la saga le mythe etc.
Mais reprendre peu ou prou le même scénario c'est quand même abusé...
Par ailleurs, j'aurais aimé qu'on s'attache un peu plus justement à l'incarnation de ces mythes que représentent les personnages.
Et que dire de la fin du 7 ? on pourrait lui recoller le 5 derrière que ça collerait : un jeune espoir jedi sur lequel tout repose (l'équilibre de la force) va voir le dernier maitre Jedi existant....
Quant à parier que ce dernier va au début refuser car il voit le possible retournement du côté obscur, etc... j'espère juste qu'après un 7 qui ressemble au 4, il ne vont pas faire un 8 qui ressemble au 5...
Par contre oui pour tout le reste : belle réa, bons acteurs, quelques codes cassés avec plaisir, un engouement pour ce personnage féminin qui semble dépassé tout ce qu'on a vu en termes de "force" depuis le début de la saga, et des interrogations sur les méchants.
Bref pour moi, c'est un bon star wars, mais il faudrait s'échapper du scénario originel...
J'attends le 8 avec impatience :)

cineguitt 05/01/2016 19:35

Yes je suis d'accord avec ton analyse, surtout sur les codes recyclés du IV, mais c'était justement le but assumé ; faire revivre le mythe quitte à choisir les codes "conforts" de la saga original. Niveau structure on est quasiment sur un reboot c'est clair, mais ça ne me dérange pas si justement il casse les codes de ce même mythe en même temps. Il dit je respecte la saga mais je prend mes marques, le 8 et 9 ont donc de quoi maintenant prendre leur envol (après tout la méga ETOILE NOIRE est enterrée maintenant).
Il faut quand même aussi reconnaître que le 7 comble quelques manques des sagas mères, où je trouve une certaine froideur en terme d'émotion (je vais me faire tuer pour ces propos...). Pour moi l'équilibre global de ce 7ème opus en fait surement l'un des films les plus maîtrisé de la saga entière. Attention je respecte totalement celle-ci qui est historiquement importante, mais qui n'est pas sans défaut non plus ;)
A++++

Présentation

  • : CinéGuitt
  • CinéGuitt
  • : Passionné de ciné, technicien audiovisuel dans la vie, je viens ici lâcher mon avis sur les films à la sortie de la salle pour pouvoir en discuter et en débattre via vos comm'. Critiques, discussions, débats sont les bienvenus.
  • Contact

Suivre le blog

facebook twitter2 rss

Recherche